Je participe aussi à la Tournée Minérale !

tournee

Depuis hier, moi aussi, je participe à la Tournée Minérale, après des années de consommation en constante quoique raisonnable augmentation, quasi tous les jours, plutôt peu et en maintes occasions agréables, mondaines ou intimes, en bonne quantité même si en belle qualité; ahhh, à cet égard, quelle est pas perdue la précieuse illusion psychique que cette subtile combinatoire entre l’arôme, le bouquet, les cépages, la charpente, l’équilibre, le fruit, la larme, la maturité, la puissance, la robe, la souplesse,  les tannins, le volume,  les assemblages  et autres distinctions, cette grande illusion que la santé « somatique », pure, dure, radicale, ignore dans toutes ses longueurs de bouche et transforme, sans la moindre nuance, en cholestérol, neuropathies, Korsakow ( qui rime ski )et qui glisse sur les circonvollutions) et autres crise de foie gras double …

Aucune  de ces dérives ne sont en vue pour moi, je pense, avec certitude,  mais souvent, en ces matins brumeux qui suivent la guindaille,  je me suis dit qu’une pause sanitaire ne me ferait nul mal; mais voilà, jamais, seul, je n’avais pu, jusqu’ici, résister aux bulles apéritives devenues ces dernières années mon minimum syndical quotidien et à la Grappe blanche ou barriquée, cerise sur les tonneaux, en fin d’agape, de ripaille et de festoiement !

Quelle aubaine que cette Tournée qui rassemble les bonnes intentions sans enfer trop, ce Ramadan-Kippour-Carème athée, au thé vert, et qui stimule collectivement une abstinence laïque exclusivement personnelle et intime, sans intention de la donner pour acquit éternel, plutôt comme les UROD  ( ultra rapid opiates detox ) que jadis le discret Dr Jeffrey Marx (Cheltenham, GB  ) consentait à proposer aux lourds héroinomanes pour remise à zéro, contrôle technique, avant reprise de la conso sur un corps et esprit « clean » ( au passage il leur était proposé une prescription de diacétylmorphine dans une visée de RDR ).

Ne pas boire pour mieux boire, arrêter de boire pour mieux recommencer, stopper l’usage, un temps, et c’est pas donné, pour tendre à (ou maintenir, renforcer) un bon usage, libérer son moi pendant un petit mois pour boire librement, quand je veux, ou je veux …

Enfin, je dis ça ( pour moi ) et je dis rien (pour toi, vous, nous, ils !).

La Tournée Minérale, c’est ensemble, mais c’est perso.

En attendant que l’épreuve se corse, et pour nous consoler un peu par le propre de l’homme, à ne pas confondre avec Mr Propre, je nous propose d’en rire, et de revoir ou de voir, pour les plus jeunes, le fameux et délicieux « J’arrête de Boire … «   du regretté « gentil » Bourvil …

bourvilfer
J’arrête de boire avec une volonté ferrugineuse …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s