Du caviar chez les Pouilleux …

IMG_0093

 

Tout, ici, comme ailleurs, dans toutes les campagnes du globe, tout tourne autour de cette nature si généreuse : il se dit par chez nous à présent que, jamais dans la Puglia tu ne mourras de faim !

Les herbes ( rucola, finocchio, asparaghi, carote) et les fruits ( figues d’ici et de barbarie, grenades, ) « sauvages » sont les invités permanents de notre « petite terre » sans parler du premier potager de tous nos temps, que nous avons patiemment préparé, tout petit en son enclos de protection de nos chiens goulus et autres prédateurs végétariens, et qui, d’aucuns les reconnaîtront de verte gueule, comporte déjà salades, persil, fenouil, chicorée, chou rouge et vert, oignons sans oublier le très fameux cime di rape, entre endive et brocoli, ni trop amer, ni trop doux, la vie quoi !!!

Dans les proches environs, l’on entend les fusils des chasseurs d’oiseau qui, dès l’aube, retentissent, parfois si proches, à effrayer notre Gadjo, le plus sensible de nos quadrupèdes … lui, il sait que l’avenir choisira entre l’extinction des feux ou celle des espèces !

Aujourd’hui, la Libre disait que la jeunesse du jour était parée pour relever le défi; elle sauvera le monde de ce que nous lui avons complaisament fait subir … A voir ! Cette foi dans la jeunesse blanc blond belge est douce à entendre mais que vaut elle face aux misères et révoltes subséquentes …

Entre sursaut et saut dans le vide, la marge est étroite; sur le fil du rasoir, à un moment, il faudra trancher dans le vif et ce n’est pas au crayon hémostatique que l’homme écrira l’histoire de demain …

Le Sapiens, il sait, il sait, le vieux con ou le jeune Gabin, c’est tout dit l’même, Y dit qui sait et puis, au final, ce serait bien depuis qu’il n’est plus nomade, qu’il a gagné ses Pénates, qu’il a tenté de rivaliser avec la Nature, bravo, beau succès !, depuis qu’il s’est uni en bandes de plus en plus nombreuses, du village à l’Empire, qu’il a fondé l’union  » sacrée », cette union qui fait la farce de destruction massive, depuis qu’il a commencé à exploiter les sols, les sous-sols et les mers, à s’en approprier toutes les ressources, c’est depuis lors, qu’il aurait, dixit HARARI bm_184036_aj_m_260, inauguré la Grande Dévastation !

Ta propriété, ta maison, ton chez toi, ton territoire, donc aussi  tes frontières, tes limites, qui aujourd’hui font une partie de ta personne et qui constituent, lorsqu’ additionnées à celles d’autres « sapiens » bien intentionnés (et infernaux), toutes ces choses personnelles mises en programmes communs, deviennent alors la Patrie, la Communauté, la Nation, l’Alliance, l’Eglise, la Coallition, les Professions de Foi et alors, et alors, eh, eh, la Zoluzione Finale ( per l’intera umanità ) succedera, arriba, arriba, velocamente, con la bandiera nigra, dal sangue e dalle lacrime …

 

La boucle est ainsi tristement bouclée, au départ d’une minuscule récolte, pour quelques olives de plus, dans une existence de total privilège même si un peu méritée et de toute très chanceuse …

Le reste du monde te rattrape toujours pour peu que tu aies encore quelque capacité visuelle, auditive voire intelotte !

Au royaume des aveugles, les borgnes pleurent …

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s